28 août 2017

Septembre 2017 : forum des associations

Nous vous attendons le 9 septembre à partir de 14h au parc Bocaud à Jacou.

Juillet 2017 : repas partagé





Le 5 juillet, nous avons dégusté les délicieux plats que chacun avait préparés.












Mais aussi les confitures des fruits du verger...

23 mars 2017

Mars 2017 : fleurs de prunus

Pour reconnaître les prunus en fleur actuellement, avant l'apparition de leurs feuilles : amandier, 
abricotier, pêcher (dont nectarine), prunier et prunellier.



Amandier, abricotier, pêcher ont des fleurs sans pédoncule (queue de la fleur) ou pédoncule ultra-court. Tous trois ont des sépales (calice) rouges. Les pétales (corolle) du pêcher sont franchement roses. Ceux de l'amandier et de l'abricotier sont blancs (parfois rosés ou paraissant rosés en raison du calice rouge). 
L'abricotier se distingue bien de l'amandier par le calice "retroussé" dès que la fleur est bien ouverte (très visible quand les pétales tombent).








Les pruniers et le prunellier ont des fleurs blanches à sépales verts (floraison paraissant dont franchement blanche), avec un pédoncule bien visible (mais moins long que chez les cerisiers qui ont aussi des fleurs 
blanches mais ne sont pas encor fleuris). Les fleurs du prunellier sont les plus petites (1 cm de diamètre max) avec un très petit pédoncule.


7 mars 2017

Février 2017 : les premières fleurs









Depuis 2 semaines, le verger fleurit : les cornouillers mâles (8 dans la haie) en premier puis les amandiers et abricotiers presque en même temps, les pêchers et les pruniers qui démarrent.
Ce sont tous des fruitiers à noyau de la famille des rosacées, du genre prunus.


Quelques courageux ont : 
- dispersé le fumier disponible (15 premiers arbres de l'allée vers le pontil),
- paillé quelques fruitiers (dont les vignes) avec le BRF apporté par la mairie. 
- libéré le fossé sud, au tout début côté est en dégageant partiellement le tuyau passant sous le pont à cet endroit de jonction avec la Mayre.
- débroussaillé et taillé les frênes gênants sur toute la longueur du fossé.


Mais il reste encore beaucoup à faire  :
- recherché de fumier,
- distribué le fumier (à la brouette qu'il est conseillé d'amener, il n'y en a qu'une dans l'abri compost-fumier) sur les fruitiers,
- 80 m de fossé à curer à la bêche et au piochon, ce qui semble faisable en une ou deux dizaines d'heures (5 jours à 2h pour un courageux ou un jour à 2h pour 5 courageux).




15 janvier 2017

Janvier 2017 : compte-rendu AG2016

Belles fêtes de fin d’année à vous tous !!!

Bilan de cette année de fonctionnement :
– installation du rucher,
– plantation des fruitiers du côté est de l’allée,
– remplacement des cerisiers de l’allée,
– début du marquage,
– entretien du terrain, paillage des fruitiers,
– arrosages d’été,
– foire aux associations,
– pique-nique en juin,
– étiquetage des arbres,
– échec du projet carbet

On a ramassé quelques fruits : poires belle de juin, prunes sang du dragon, pommes pitchounette, kakis muscat, cerises, abricots, ce qui représente 2 à 3 fruits par adhérent.

Bilan financier : 
voté à l'unanimité

Montant de la cotisation 2017 :
Il est proposé le maintien de la cotisation 2016 soit 20 euros par adhérent et 10 euros pour les étudiants. Le montant est voté à l’unanimité.

Prévisions d’activités pour 2017 :
– remplacement de fruitiers morts : 2 cerisiers,
– compléments dans la haie mellifère,
– drainage côté sud (de la pergola au rucher) : il faudra curer le fossé et drainer le long de l’allée,
– entretien et arrosage de l’existant : on va supprimer le goutte à goutte et ne pas arroser la haie. Il faudra également vérifier les vannes. Pour l’arrosage des arbres, il y aura 5 zones d’arrosages définies matérialisées par des couleurs. Il est nécessaire de mettre un carnet dans le cabanon pour marquer les arrosages afin de faciliter la tâche des suivants.
– réalisation d’un platelage près de l’emplacement du carbet et de la pergola.
– 1ères tailles et 1ères récoltes : il est souhaitable de bénéficier d’une formation pour la taille. A titre préventif, nous réaliserons un traitement au purin d’ortie pour les arbres et à la bouillie bordelaise ou au souffre pour la vigne. Il est prévu de faire du piégeage pour lutter contre les insectes des fruits.
– actions pédagogiques : prévoir une sortie sur la connaissance des arbres, prévoir une formation sur les greffes. Aux groupes de travail existants, il est pertinent d’en rajouter un pour le soin des arbres.
– il faut refaire du compost et récupérer du fumier.

Le CA se termine autour d’un verre de l’amitié.